Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Geologie, Sortie sur le terrain, Stage de terrain
  • Geologie, Sortie sur le terrain, Stage de terrain
  • : Les articles qui seront publiés sur ce Blog de l'IDGT seront destinés à fournir des informations pour tous ceux qui désirent faire ou organiser des sorties géologiques sur le terrain.
  • Contact

Recherche

19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 22:32
 Panorama depuis le sommet du Puy de Dôme (photos et montage B. Cabanis)

Panorama depuis le sommet du Puy de Dôme (photos et montage B. Cabanis)

Les participants au sommet du Puy de Dôme

Les participants au sommet du Puy de Dôme

Descente du Puy de Dôme par le sentier des chèvress
Descente du Puy de Dôme par le sentier des chèvress

Cette excursion a été organisée et conduite par Bruno Cabanis, administrateur de la Société des Amis du Muséum et Président de l'iDGT, accompagné de Marie Esnault, professeure agrégée de SVT, durant le week end de la Pentecôte.

Elle a connu un grand succès avec 43 participants. Le trajet s'est effectué en autocar au départ de Paris, l'hébergement s'est fait à la Bourboule.

Le rendez-vous était au pied du Puy de Dôme le samedi à 14h pour une montée avec le Panoramique des Dômes (train à crémaillère).

L'arrivée dans les nuages fut un peu décevante mais le ciel s'est peu à peu dégagé après l'observation des ruines du Temple de Mercure construit en trachyte du Clierzou et de la roche constitutive du Puy de Dôme (trachyte blanc ou gris clair appelé Dômite).

La grande majorité des participants a souhaité effectuer la descente à pied par le sentier des chèvres,

Au cours de la descente le remarquable panorama sur les volcans nord de la Chaîne des Puys est enfin apparu.

Un sentier agréable avec un passage par le Nid de la Poule (petit cratère d'explosion phréatomagmatique appelé maar) puis les scories rouges du Petit Puy de Dôme.

Après deux heures de promenade dans le cadre privilégié du Parc Naturel des Volcans d'Auvergne, certains étaient contents d'arriver au car......

Dimanche de Pentecôte (deuxième jour)

Devant la fatigue et les difficultés de certains participants nous avons renoncé à l'ascension du Puy de la Vache pour aller visiter le parc thermal de Royat et son Géoscope.

Le site de Royat sur la faille de Limagne est particulièrement intéressant avec la coulée de basalte de la Tiretaine prismée, le grotte des Laveuses et ses sources, les arkoses de Royat et les sources thermales... Les participants ont apprécié la richesse géologique du site et son aménagement. sauf l'absence totale de toilettes publiques, un scandale pour une ville comme Royat!

Le pique nique s'est fait au Puy de Lemptégy (Volcan à Ciel Ouvert) et aussitôt le déjeuner terminé nous avons visité le site de cette ancienne carrière de pouzzolanes aménagée remarquablement par Monsieur Montel. La visite libre nous a permis pendant deux heures d'observer en détail les points remarquables de la carrière et de discuter des interprétations et de la chronologie des évènements..

Nous avons poursuivi l'après midi par le site historique du captage des eaux de Volvic puis par une brève visite du Centre d'information des Eaux de Volvic (groupe Danone) où nous avons été bien reçus avec une sympathique dégustation des boissons fruitées et la traditionnelle bouteille de Volvic pour chaque participant.

Une promenade jusqu'à la Maison de la Pierre a permis d'observer en place la célèbre coulée de "Pierre de Volvic" issue du Puy de la Louve (Nugère).

Sur le chemin de la Bourboule, un dernier arrêt à l'entrée de la carrière Roure nous a montré le contact d'une coulée basaltique miocène (-20 millions d'années) reposant sur le socle métamorphique du Massif Central.

Troisième journée

Avant le départ de la Bourboule, B. Cabanis donne un bref aperçu du site volcanologique de la Bourboule (brèches et tufs volcaniques dans les pierres de construction et coupe synthéthique de R. Brousse au niveau des Thermes de Choussy et de la faille).

Route vers le col de Guéry par la vallée glaciaire du Mont Dore.

Panorama des roches Tuilière et Sanadoire toujours aussi spectaculaires sous le soleil.

Une rapide visite du village d'Orcival et de sa superbe église- basilique du XII° en trachy-andésite des Monts Dore... et la fameuse statue de la vierge dorée....

Un arrêt au château de Montlosier puis une promenade au pied du Puy de la Vache avec la carrière de bombes volcaniques et la découverte de l'anémone pulsatille sur la coulée de basalte.

L'heure ne permettant pas d'aller jusqu'à Gergovie, nous terminons par un agréable pique nique sur le bord du lac d'Aydat.

Fin de l'excursion à 14h.

Panorama en cours de descente

Panorama en cours de descente

dans les scories rouges du Petit Puy de Dôme

dans les scories rouges du Petit Puy de Dôme

Panneau explicatif du volcanisme de la Chaîne des Puys et de ses relations avec le fossé d'effondrement de Limagne dans le Géoscope

Panneau explicatif du volcanisme de la Chaîne des Puys et de ses relations avec le fossé d'effondrement de Limagne dans le Géoscope

Coulée de trachy- basalte de la Tiretaine issue du Petit Puy de Dôme prismée au voisinage de la grotte des Laveuses qui montre les sources situées à la limite des coulées volcaniques et du granite  du substrat imperméable

Coulée de trachy- basalte de la Tiretaine issue du Petit Puy de Dôme prismée au voisinage de la grotte des Laveuses qui montre les sources situées à la limite des coulées volcaniques et du granite du substrat imperméable

le trachy-andésite gris daté à 30000 ans à l'entrée du volcan à Ciel Ouvert

le trachy-andésite gris daté à 30000 ans à l'entrée du volcan à Ciel Ouvert

Le groupe devant un panorama des volcans

Le groupe devant un panorama des volcans

Au pied de la cheminée du Lemptégy 2, un joli  dyke vertical sur lequel est positionné le guide

Au pied de la cheminée du Lemptégy 2, un joli dyke vertical sur lequel est positionné le guide

Enormes bombes volcaniques dans le Lemptégy 1 basaltique et plus ancien

Enormes bombes volcaniques dans le Lemptégy 1 basaltique et plus ancien

Bilan de l'excursion dans les volcans d'Auvergne avec les amis du Museum du 14 au 16 mai 2016
Le site remarquable des Roches Tuilière et Sanadoire au col de Guéry

Le site remarquable des Roches Tuilière et Sanadoire au col de Guéry

Les deux cratères égueulés des Puys de la Vache et de Lassolas

Les deux cratères égueulés des Puys de la Vache et de Lassolas

Carrière de scories au pied du Puy de la Vache

Carrière de scories au pied du Puy de la Vache

Au pied du Puy de la Vache sur la cheire basaltique d'Aydat, observation de l'anémone pulsatille

Au pied du Puy de la Vache sur la cheire basaltique d'Aydat, observation de l'anémone pulsatille

Un  agréable pique nique au lac d'Aydat pour clôturer l'excursion

Un agréable pique nique au lac d'Aydat pour clôturer l'excursion

Bilan de l'excursion dans les volcans d'Auvergne avec les amis du Museum du 14 au 16 mai 2016
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 10:33
La Pointe Saint Matthieu depuis le Nord

La Pointe Saint Matthieu depuis le Nord

L'excursion se déroulera dans le Finistère Nord (Pays de Léon) entre Roscoff et Le Conquet- La Pointe Saint Matthieu à l'ouest sous la conduite de B. Cabanis.

Les thèmes seront principalement les granites (Roscoff, Brignogan, Aber-Ildut), les orthogneiss (Plounevez-Lochrist, Brest), les migmatites (Plouguerneau) et les roches métamorphiques (gneiss de Lesneven, micaschistes du Conquet), éclogites....

La chronologie des roches observées permettra d'évoquer une synthèse géologique de la région avec ses différentes unités séparées par de grands accidents tectoniques (Pospoder-Guisseny, cisaillement des PierresNoires-Elorn).

Un important filon de basalte nous permettra d'évoquer la fragmentation de la Pangée et l'ouverture de l'Atlantique à la limite du Trias et du Jurassique.

Chemin faisant nous visiterons quelques sites prehistoriques : (allée couverte de Kernic, cairn de l'ile de Carn, menhirs.....) et quelques chapelles et clochers typiques.

Une promenade pédestre (si meteo favorable) est prévue au Conquet sur le site stratégique de la presqu'île de Kermorvan (1h)....et au voisinage du fort de Bertheaume dans le goulet de Brest.

 

Les inscriptions restent ouvertes par mail auprès de bcabanis@free.fr

L'excursion est définitivement programmée avec 14 inscrits. 

La participation est de 300 euros en demi-pension sur la base de deux par chambres. Pour les single il faut prévoir 30 euros en plus par nuit, soit 390 euros au total.

Le rendez-vous sera le 5 juillet à 13h30 à Roscoff ou aux environs et l'excursion se terminera à Porsmilin près de Brest.

Les étapes se feront à Guisseny en hôtel *** et au Conquet en hôtel**

Le covoiturage payant sera possible en fonction des places disponibles.

Un programme détaillé sera envoyé aux participants.

 

5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 18:22
Carte géologique de la Normandie et du Cotentin éditée par le BRGM et annotée par B. Cabanis

Carte géologique de la Normandie et du Cotentin éditée par le BRGM et annotée par B. Cabanis

les participants dans la carrière de Laize-la-Ville
les participants dans la carrière de Laize-la-Ville

Excursion géologique en Normandie avec l’IDGT sous la conduite de B. Cabanis, professeur de géologie et de Marie Esnault, professeur agrégé de SVT.

L'excursion s'est déroulée du 2 mai au 5 mai avec 16 participants et une belle météo.

Le premier jour les participants se sont retrouvés à May-sur-Orne à 13h30.

L'après midi très géologique a été consacré à l'observation des différents cycles géologiques hercyniens et cadomiens avec les célèbres discordances de Rocreux et de Laize-la-Ville.

Nous avons ensuite poursuivi vers le Sud jusqu'au synclinal de la zone bocaine et admiré le paysage géologique accidenté de la Suisse Normande depuis le" Pain de Sucre" et terminé par une rapide visite de Clécy-sur-Orne.

Le soir nous avons fait étape à Port-en-Bessin où nous sommes arrivés vers 20h.

Le deuxième jour a été consacré à la géologie des falaises d'Arromanches,du chaos de Longues-sur-Mer, de Port-en-Bessin et le fameux stratoype bajocien de Sainte Honorine-des-Pertes.

Un temps magnifique nous a permis un pique nique fort agréable sur la plage de Sainte Honorine.

En milieu d'après midi nous avons fait un détour par le cimetière de Colleville-sur-Mer et son remarquable cadre.

De retour à Port-en-Bessin en fin d'après midi l'observation des falaises a permis de préciser la succession des terrains bathoniens et de rechercher quelques fossiles dans les couches situées sur l'estran avec le fameux "os de dinosaures" de Vincent qui malheureusement s'est révélé n'être qu'un morceau de bois fossile!

Le troisième jour, le groupe a pris la direction du Cotentin en effectuant un bref arrêt au lieu-dit les "Fosses du Soucy" où la rivière l'Aure disparaît dans un gouffre karstique et ressort sous forme de sources résurgentes au niveau de l'estran à Port-en-Bessin.

Nous nous sommes retrouvés pour un panorama grandiose au Nez de Jobourg.

Le deuxième arrêt de cette magnifique journée dans le Cotentin s'est fait sur le parking de l'anse d'Ecalgrain pour aller voir les célèbres orthogneiss oeillés de l'anse de Cul Rond datés à -2 milliards d'années, eux-mêmes mis en place dans des gneiss plus anciens que l'on peut retrouver en enclaves.

Ce fut ensuite un pique-nique au soleil et sans vent face à la spectaculaire anse d'Ecalgrain formée d'une série paléozoique monoclinale en contact vers le sud avec le socle de l'anse de Cul Rond.

Après le déjeuner, un petit détour par le petit port de Goury et le Cap de la Hague.

L'itinéraire pour rejoindre Flamanville nous a permis d'admirer le remarquable site naturel formé par la mare de Vauville et les dunes de Biville accumulées jusqu'à une altitude de 110m.

En arrivant à Diélette, le long de la jetée en bordure de mer nous sommes allés découvrir le célèbre granite hercynien de Flamanville et ses relations avec les roches primaires encaissantes transformées par le métamorphisme de contact.

Nous avons logé à l'hôtel "Les Falaises" où nous avons fait une excellente étape avec vue mer et coucher de soleil.

Le dernier jour, la matinée fut consacrée à d'autres sites du granite de Flamanville.

A la carrière du Houel dont l'accès est de plus en plus dangereux (risque d'éboulements des boules de granites situées dans l'arène granitique qui surplombe le sentier). Mais rien n'arrète l'ardeur des participants de l'IDGT qui ont pu observer les minéraux du granite sur des blocs extraits de la carrière, en particulier les feldpaths zonés roses et blancs, les filonnets d'aplite rose ainsi que le granite arénisé et les falaises du bord de mer grandioses et sauvages.

Le dernier arrêt s'est fait comme prévu en bordure sud du granite à la Cale Jouan pour les enclaves de roches encaissantes bien matérialisées dans le granite.

Puis le jeu de piste pour retrouver les célèbres plis dans les cornéennes non loin du contact !

Finalement, les plus acharnés du groupe les ont retrouvés après avoir crapahuté longuement sur des rochers peu confortables mais toujours dans un cadre idyllique comme les photos en témoignent.

Après un dernier pique nique au soleil en regardant la mer, les participants se sont quittés vers 14h après avoir semble-t-il été particulièrement sensibles à la beauté des sites et des paysages géologiques des sites visités mais aussi aux explications géologiques données par les guides Marie et Bruno...ainsi qu'en témoignent les messages reçus.

Discordance hercynienne de Laize-la-Ville

Discordance hercynienne de Laize-la-Ville

Le groupe devant le rocher de Rocreux (photo Marie Esnault)

Le groupe devant le rocher de Rocreux (photo Marie Esnault)

Mesure du pendage des bancs de Briovérien sous le conglomérat cambriens à Rocreux par B. Cabanis (Photo Michel Archer)

Mesure du pendage des bancs de Briovérien sous le conglomérat cambriens à Rocreux par B. Cabanis (Photo Michel Archer)

Carrière de granulats de Roche Blain. Les bancs de Briovérien sont fortement redressés mais présentent des plis et des failles.

Carrière de granulats de Roche Blain. Les bancs de Briovérien sont fortement redressés mais présentent des plis et des failles.

Synthèse des discordances observées dans la vallée de la Laize au Sud de Caen (B. Cabanis)

Synthèse des discordances observées dans la vallée de la Laize au Sud de Caen (B. Cabanis)

La célèbre faille des Hachettes à Ste-Honorine-des-Pertes (B. Cabanis)

La célèbre faille des Hachettes à Ste-Honorine-des-Pertes (B. Cabanis)

Le stratotype du Bajocien et la faille des Hachettes

Le stratotype du Bajocien et la faille des Hachettes

un agréable pique nique au pied des falaises de Ste Honorine

un agréable pique nique au pied des falaises de Ste Honorine

le calcaire à spongiaires du Bajocien

le calcaire à spongiaires du Bajocien

L'échantillon de Claudine au chaos de Longues-sur-Mer

L'échantillon de Claudine au chaos de Longues-sur-Mer

Sur la plage de Longues-sur-mer

Sur la plage de Longues-sur-mer

Sur l'orthogneiss oeillé à l'anse de Cul Rond

Sur l'orthogneiss oeillé à l'anse de Cul Rond

Enclaves sombres de gneiss encaissants dans l'orthogneiss oeillé de -2 milliards d'années, anse de Cul Rond.

Enclaves sombres de gneiss encaissants dans l'orthogneiss oeillé de -2 milliards d'années, anse de Cul Rond.

pique nique à Ecalgrain

pique nique à Ecalgrain

Examen de la carte géologique de Cherbourg au Cap de la Hague

Examen de la carte géologique de Cherbourg au Cap de la Hague

Découverte du granite de Flamanville (photo Guillaume)

Découverte du granite de Flamanville (photo Guillaume)

A Diélette, le contact du granite de Flamanville et des cornéennes souligné par la position de Vincent et Michel..

A Diélette, le contact du granite de Flamanville et des cornéennes souligné par la position de Vincent et Michel..

Observation des minéraux du granite dans la carrière du Houel

Observation des minéraux du granite dans la carrière du Houel

Les cornéennes plissées à Cale Jouan

Les cornéennes plissées à Cale Jouan

Christine découvre à son tour les plis dans les cornéennes à Cale Jouan

Christine découvre à son tour les plis dans les cornéennes à Cale Jouan

22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 11:07
descente de la crypte en calcaire de Château-Landon
descente de la crypte en calcaire de Château-Landon

Les 23 participants se sont retrouvés par un temps humide devant l'entrée de la Crypte sur le parvis Notre-Dame ce samedi 20 février à 10h précises pour l'ouverture.

La visite de la Crypte a été commentée deux heures durant par B. Cabanis.

En plus des vestiges datant des différentes époques de l'édification de Paris, les participants ont particulièrement apprécié les innombrables plans anciens de Paris et les visions 3D Dassault System tout à fait remarquables, en particulier ceux retraçant la construction de la cathédrale Notre-Dame à différents stades entre 1160 et 1350.

La reconstitution du port antique au fond du musée nous plonge dans l'ambiance de l'époque....

Bref une visite très intéressante à condition de bien localiser les vestiges présentés in situ par rapport à l'Ile de la Cité et la succession des évènements dans le temps.

Nous avons ensuite effectué une balade depuis l'escalier qui remonte de la crypte avec le siège de Paris par les Vikings en 885 et la résistance héroïque des défenseurs du Petit Chatelet, tour située sur la rive gauche à l'extrémité du Petit Pont reconstruit en meulière.

Le calcaire blanc de Château-Landon sur les murs de l'entrée, matériau utilisé entre autre pour l'Arc de Triomphe et la basilique du Sacré-Coeur, a permis quelques commentaires géologiques sur l'utilisation des matériaux de construction au cours du temps.

Un point d'arrêt au pied de la statue de Charlemagne avec son socle en calcaire fossilifère de Bourgogne et point de vue sur Notre-Dame construite en calcaire grossier à Cérithes du Lutétien provenant des rives de la Bièvre et les statues du porche en Liais, niveau très résistant du Lutétien.

Evocation de l'Hôtel-Dieu ancien au niveau du Pont au Double.

La balade géologique nous a ensuite conduit autour de la cathédrale Notre-Dame par le square Jean XXIII jusqu'au square situé à l'extrémité de l'Ile montrant une jolie vue vers l'est avec notamment l'ile Saint Louis et le Pont de la Tournelle sur lequel trône la statue de Sainte Geneviève....en calcaire de Château-Landon.

Nous avons contourné l'Ile de la Cité par le nord en passant devant l'ancienne demeure d'Héloïse et Abélard......couple aux amours tragiques!

Belle vue sur l'église Saint Gervais et l'Hôtel de Ville avec la statue d'Etienne Marcel....

Bel hôtel particulier récemment rénové au coin de la rue des Chantres avec un encadrement de porche gris-bleu construit en calcaire carbonifère des Ardennes, emplacement de la muraille romaine du Bas-Empire dans la rue Colombe....puis l'Hôtel-Dieu dont on a évoqué l'histoire ancienne jusqu'à sa reconstruction haussmannienne avec à la base le calcaire de Lavaux-Damparis du Jura montrant des joints stylolithiques et des fossiles (Nérinées).

Evocation de l'histoire des ponts (Pont d'Arcole, Pont Notre Dame anciennement Grand Pont, Pont au Change et au loin Pont Neuf).

L'heure tourne, la faim se fait sentir et nous terminons la balade vers 13h15 devant la Conciergerie.

Treize participants se sont retrouvés pour déjeuner dans notre restaurant de la rue Mouffetard toujours très apprécié.

Quelques photos prises par Marie Esnault et Vincent Hofer permettent de retracer cette visite, nous les remercions particulièrement.

B. Cabanis

Dans la crypte, début de la visite

Dans la crypte, début de la visite

Crypte, suite de la visite

Crypte, suite de la visite

Reconstitution du port antique au fond de la crypte

Reconstitution du port antique au fond de la crypte

A la sortie de la visite de la Crypte,

A la sortie de la visite de la Crypte,

Sur le parvis de Notre-Dame, au pied de la statue de Charlemagne.

Sur le parvis de Notre-Dame, au pied de la statue de Charlemagne.

Le groupe au pied de la Statue de Charlemagne

Le groupe au pied de la Statue de Charlemagne

Extrémité est de l'Ile de la Cité et vue sur le pont de la Tournelle et la statue de Sainte Geneviève

Extrémité est de l'Ile de la Cité et vue sur le pont de la Tournelle et la statue de Sainte Geneviève

Rue des Ursins, hôtel particulier avec pierres de Soignies

Rue des Ursins, hôtel particulier avec pierres de Soignies

Rue de la Colombe et passage de l'ancienne muraille du Bas Empire Romain

Rue de la Colombe et passage de l'ancienne muraille du Bas Empire Romain

Fin de la balade sur le quai de Corse en face de la Conciergerie

Fin de la balade sur le quai de Corse en face de la Conciergerie

31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 12:46
Bilan de la conférence sur la géologie de Paris par B. Cabanis, le samedi 30 janvier 2016

Cette conférence de B. Cabanis sur la "Géologie de Paris et ses carrières souterraines" a connu un grand succès, un trop grand succès!

En effet, l'amphithéatre d'Entomologie où avait lieu cette conférence s'est révélé beaucoup trop petit (70 places pour 130 personnes présentes). Certains sont restés debout au fond de la salle, d'autres étaient assis sur l'estrade ou dans le couloir.....! Beaucoup d'autres ont du repartir chez eux et nous en sommes désolés.

Nous reprogrammerons cette conférence et d'autres sur le même thème ultérieurement avec l'IDGT et avec les amis du Muséum.

Avant le début de la conférence, il n'est plus possible d'accéder dans la salle....

Avant le début de la conférence, il n'est plus possible d'accéder dans la salle....

Bilan de la conférence sur la géologie de Paris par B. Cabanis, le samedi 30 janvier 2016
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 12:19
Le groupe reçu par Eloise Gaillou dans le grand hall de la collection

Le groupe reçu par Eloise Gaillou dans le grand hall de la collection

Cette visite guidée à la collection de Minéralogie de l'Ecole des Mines a connu un très grand succès puisqu'elle a réuni 28 participants, heureusement le musée de Minéralogie nous était réservé ce vendredi matin.

Nous avons été guidé par Eloise Gaillou, Docteur es Sciences et conservatrice adjointe du musée. Nous la remercions pour sa visite passionnante et très complète de ce magnifique Musée de Minéralogie, le plus beau de France et surtout le plus complet par sa richesse de variétés minérales et pierres précieuses.

La visite a duré deux heures, elle s'est poursuivie par une courte balade place du Panthéon et un déjeuner au restaurant rue Mouffetard pour une douzaine de participants.

Quelques photos résumeront cette visite.

La prochaine visite IDGT est prévue le samedi 20 février à la Crypte Notre-Dame suivie d'une balade historico-géologique dans l'Ile de la Cité, les inscriptions sont en cours.

Quelques photos de cette passionnante visite
Quelques photos de cette passionnante visite
Quelques photos de cette passionnante visite
Quelques photos de cette passionnante visite
Quelques photos de cette passionnante visite
Quelques photos de cette passionnante visite
Quelques photos de cette passionnante visite
Quelques photos de cette passionnante visite
Quelques photos de cette passionnante visite

Quelques photos de cette passionnante visite

23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 16:39


Programme des sorties à venir

1) Paris

Une balade historico-géologique " Crypte Notre-Dame-Ile de la Cité" est programmée le 20 février 10h-13h. Participation de 10 euros pour les adhérents et 15 euros pour les non adhérents

Les inscriptions sont ouvertes dès à présent auprès de B. Cabanis : bcabanis@free.fr

Pont Alexandre III-Trocadéro (5 mars 10h30-13h). Ces dates peuvent être encore modifiées.

2) Excursions en France

a) Excursion de trois jours en Normandie (région de Villers-sur-Mer, Caen, Port-en-Bessin et le Nord du Cotentin (granite de Flamanville, roches anciennes du Nez de Jobourg et de la Hague).

Dates : lundi 2 mai 14h au jeudi 5 mai 14h (260 euros en demi-pension sur la base de deux par chambre ; hébergement en hôtel à Diélette et à Port-en-Bessin) (covoiturage possible)(adhésion obligatoire pour l’assurance).

Les inscriptions sont ouvertes dès à présent auprès de B. Cabanis : bcabanis@free.fr

b) Excursion de trois jours en Auvergne conduite par B. Cabanis avec la Société des Amis du Muséum prévue sur le week-end de Pentecôte avec départ de Paris en train jusqu'à Clermont-Ferrand le samedi 14 mai à 7h30 et retour le lundi 16 mai vers 19h00. Transport sur place en autocar.

Logement en pension complète dans un hôtel *** à la Bourboule.

Participation à prévoir (environ 320 à 350 euros selon nombre d'inscrits, comprenant les transports (train + autocar), hébergement en pension complète dans un hôtel *** à la Bourboule, visites des sites dont montée au Puy de Dôme avec le Panoramique des Dômes inclus)(30 participants dont quelques places pour l’IDGT). Préinscription ouverte pour les adhérents IDGT auprès de : bcabanis@free.fr

3) Excursion en Finistère Nord, de Roscoff à la Pointe St Matthieu programmée du 6 au 9 juillet 2016 mai (300 euros en demi-pension sur la base de deux par chambre)(covoiturage possible)(adhésion obligatoire pour l’assurance). Préinscription ouverte auprès de : bcabanis@free.fr

Le Président IDGT : Bruno Cabanis

Anse d'Ecalgrain (Nord Cotentin)

Anse d'Ecalgrain (Nord Cotentin)

Granite de Flamanville au Golfe Jouan

Granite de Flamanville au Golfe Jouan

23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 16:32
Joyeux Noël et Bonne Année 2016
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 14:25
Carte géologique simplifiée de Paris (G. Mesnier, B. Cabanis) d'après carte géologique de Paris au 1/50000° (BRGM)
Carte géologique simplifiée de Paris (G. Mesnier, B. Cabanis) d'après carte géologique de Paris au 1/50000° (BRGM)

Une conférence sur la Géologie de Paris et ses carrières souterraines, aura lieu dans le cadre des conférences de la Société des Amis du Muséum le samedi 30 janvier 2016 à 14h30 (entrée libre) par Bruno Cabanis, Professeur de Géologie à l'ESTP, Administrateur de la Société des Amis du Muséum

Elle se tiendra au 45 rue Buffon 75005 Paris, amphithéatre d'Entomologie du Museum.

Conférence sur la géologie de Paris par B. Cabanis, le samedi 30 janvier 2016
Paris vue de la Tour Eiffel avec les deux buttes témoins de Montmartre (127m) et de Belleville (128m)

Paris vue de la Tour Eiffel avec les deux buttes témoins de Montmartre (127m) et de Belleville (128m)

Carrière de gypse en région parisienne (IGC) et grotte des Buttes-Chaumont (ancienne carrière de gypse)

Carrière de gypse en région parisienne (IGC) et grotte des Buttes-Chaumont (ancienne carrière de gypse)

Carrière de craie de Meudon, les taches noires correspondent aux silex

Carrière de craie de Meudon, les taches noires correspondent aux silex

Carte de l'IGC et carrière souterraine dans le calcaire grossier (carrière de la Brasserie à Vincennes)

Carte de l'IGC et carrière souterraine dans le calcaire grossier (carrière de la Brasserie à Vincennes)

8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 18:23
L'(Hôtel de Ville, un bel édifice chargé d'histoire et riches en matériaux géologiques
L'(Hôtel de Ville, un bel édifice chargé d'histoire et riches en matériaux géologiques

Une nouvelle balade historico-géologique de l'IDGT a eu lieu sous la conduite de B. Cabanis depuis l'église Saint Gervais (Paris IV°) à la Conciergerie en passant par l'Hôtel de Ville et le Pont d'Arcole.

Avec une météo douce, une vingtaine de participants se sont retrouvés sur le Place Saint Gervais dans le IV° Arrd.

Un petit topo géologique a débuté la balade au pied de l'église Saint Gervais et tout près de l'orme historique.....

Une bonne surprise attend les participants avec la traversée du jardin situé au Sud de l'Hôtel de Ville et la statue du Prévôt des Marchands, Etienne Marcel, fondateur de l'Hôtel de Ville sur un piédestal en calcaire blanc de Damparis (Jurassique supérieur) riches en fossiles.

Nous nous rendons ensuite sur l'esplanade de l'Hôtel de Ville devant la façade Ouest.

Rappel sur les armoiries de Paris avec la hanse des marchands de l'eau représenté par un navire et surmontée par des fleurs de lys et la fameuse devise : "fluctuat nec mergitur"

Les deux jolies statues en bronze représente l'Art et la Science et leur piédestal est en calcaire blanc fossilifère de Damparis (Jura). à jolis Madréporaires. On remarque aussi la présence de brèche d'Alep (Tholonet) en éléments décoratifs.

Le parvis est décoré de nombreux granites bretons (granites gris porphyroïdes, granite rose de Ploumanac'h, granite bleu de Lanhélin......

Nous quittons l'esplanade de l'Hôtel de Ville pour le Pont d'Arcole. Histoire du Pont suspendu à deux travées de la "Grève" avec son arche centrale devenu célèbre lors de la révolution de 1830 et le jeune insurgé Arcole..... Remplacé en 1854 par une passerelle métallique de 80m d'ouverture.

Présence de pilastres en calcaire d'Euville et décoré de marbre constitué de serpentine des Pyrénées.

L'Hôtel-Dieu a été reconstruit en 1868 en pierre de Lavaux-Damparis à sa base surmonté par du calcaire d'Euville (Meuse) et en élévation calcaire Lutétien ou calcaire de Savonnières.

Dans le calcaire basal, présence de fossiles de gastéropodes (Nérinées) et nombreux joints stylolithiques (dissolution lors de la compaction) entraînant la fragilité de la pierre.

Sur le Pont Notre-Dame, histoire d'un des premiers ponts de Paris "Le Grand Pont" à l'époque gallo-romaine puis chargé de maisons comme le Pont au Change.

Et comme souvent dans le cadre de ces promenades fort appréciées des participants, les questions et discussions sont nombreuses et l'heure tourne toujours plus vite que prévue.

Alors au pied de la Tour de l'Horloge, la première horloge de Paris mis en place en 1370, l'heure tourne.....et il est décidé de s'arrêter vers 12h50 et d'aller déjeuner pour une douzaine à notre restaurant de la rue Mouffetard.

Toujours aussi bien reçu, nous terminerons le déjeuner vers 15h45.....

Topo géologique avant le départ de la balade, place Saint Gervais

Topo géologique avant le départ de la balade, place Saint Gervais

Dans les jardins de l'Hôtel de Ville, au pied de la monumentale statue d'Etienne Marcel....
Dans les jardins de l'Hôtel de Ville, au pied de la monumentale statue d'Etienne Marcel....

Dans les jardins de l'Hôtel de Ville, au pied de la monumentale statue d'Etienne Marcel....

Discussion sur le blason de la Ville de Paris "Fluctuat nec mergitur"

Discussion sur le blason de la Ville de Paris "Fluctuat nec mergitur"

Le piedestal de la Statue en bronze représentant la Science, présence dans le calcaire de Damparis de joilis Madréporaires et observation de la curieuse brèche d'Alep (Tholonet)Le piedestal de la Statue en bronze représentant la Science, présence dans le calcaire de Damparis de joilis Madréporaires et observation de la curieuse brèche d'Alep (Tholonet)

Le piedestal de la Statue en bronze représentant la Science, présence dans le calcaire de Damparis de joilis Madréporaires et observation de la curieuse brèche d'Alep (Tholonet)

Sur le parvis, nombreux granites de Bretagne utilisés pour lui donner un aspect esthéthique....et la fleur de lys en granite porphyroide légèrement altéré...
Sur le parvis, nombreux granites de Bretagne utilisés pour lui donner un aspect esthéthique....et la fleur de lys en granite porphyroide légèrement altéré...

Sur le parvis, nombreux granites de Bretagne utilisés pour lui donner un aspect esthéthique....et la fleur de lys en granite porphyroide légèrement altéré...

Discussion historique sur le Pont d'Arcole et présentation du Pont Notre-Dame. Présence de pilastre en calcaire d'Euville à "étoiles" articles de crinoides et mabre vert ou noir en serpentine Discussion historique sur le Pont d'Arcole et présentation du Pont Notre-Dame. Présence de pilastre en calcaire d'Euville à "étoiles" articles de crinoides et mabre vert ou noir en serpentine

Discussion historique sur le Pont d'Arcole et présentation du Pont Notre-Dame. Présence de pilastre en calcaire d'Euville à "étoiles" articles de crinoides et mabre vert ou noir en serpentine

Base de l'Hôtel de Ville en calcaire de Lavaux-Damparis à Nérinées (gros gastéropodes marins)Base de l'Hôtel de Ville en calcaire de Lavaux-Damparis à Nérinées (gros gastéropodes marins)

Base de l'Hôtel de Ville en calcaire de Lavaux-Damparis à Nérinées (gros gastéropodes marins)

Sur le Pont Notre-Dame en calcaire de Château-Landon  en face de l'Hôtel du Commerce et de la Conciergerie.....

Sur le Pont Notre-Dame en calcaire de Château-Landon en face de l'Hôtel du Commerce et de la Conciergerie.....

Avec la Conciergerie magnifiquement rénovée,avec ses pierres de construction utilisées à l'époque de Philippe le Bel tout comme le Pont Neuf construit à l'époque d'Henri IV, nous retrouvons nos calcaires grossiers parisiens du Lutétien, le calcaire grossier à CérithesAvec la Conciergerie magnifiquement rénovée,avec ses pierres de construction utilisées à l'époque de Philippe le Bel tout comme le Pont Neuf construit à l'époque d'Henri IV, nous retrouvons nos calcaires grossiers parisiens du Lutétien, le calcaire grossier à Cérithes

Avec la Conciergerie magnifiquement rénovée,avec ses pierres de construction utilisées à l'époque de Philippe le Bel tout comme le Pont Neuf construit à l'époque d'Henri IV, nous retrouvons nos calcaires grossiers parisiens du Lutétien, le calcaire grossier à Cérithes