Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Geologie, Sortie sur le terrain, Stage de terrain
  • Geologie, Sortie sur le terrain, Stage de terrain
  • : Les articles qui seront publiés sur ce Blog de l'IDGT seront destinés à fournir des informations pour tous ceux qui désirent faire ou organiser des sorties géologiques sur le terrain.
  • Contact

Recherche

13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 18:12
Pont de la Tournelle et statue de Ste Geneviève, en arrière plan Notre Dame
Pont de la Tournelle et statue de Ste Geneviève, en arrière plan Notre Dame

Bilan des deux sorties historico-géologique dans le IV° arrondissement de Paris sous la conduite de B. Cabanis, Président IDGT, professeur de géologie.

Devant le grand nombre d'inscription, la sortie prévue le samedi 7 mars avec 26 participants a été dédoublée et a eu lieu également le jeudi 7 mars avec 20 participants.

Les deux sorties se sont déroulées sous une météo favorable (soleil) mais avec le petit froid piquant du début mars. Aucun absent non excusé sur les deux sorties, cela montre l'indispensable nécessité d'inscrire sérieusement les participants et de les engager par leur participation financière....

Une brève présentation de la géologie de Paris et une histoire de la Seine au cours des temps géologiques et historiques ont débuté les deux sorties.

Pour la Seine nous retiendrons son niveau d'écoulement normal actuel de 26,72 NGF (nivellement général de la France) maintenu par le barrage écluse de Suresnes en aval.

Nous avons évoqué les régimes variés de la Seine, son ancien méandre, le Marais situé sur l'ancienne rive convexe du méandre avec ses montceaux d'alluvions (église Saint Gervais) surhaussés ensuite par des remblais de toutes sortes.

Les régimes hydrauliques variés de la Seine navigables au Moyen Age 160 jours par an, son rôle essentiel dans le développement de Paris (Place de Grève), ses crues destructrices et les hivers rudes avec la Seine entièrement gelée et tous les ponts emportés....

La crue de 1910 avec une cote atteinte de 34,52 NGF, soit 7m80 de plus que son niveau normal! Une échelle NGF est visible sur le Pont de Sully côté Quai de Béthune.

L'ancienne échelle du Pont de la Tournelle dont le zéro correspond au niveau d'étiage de l'été 1719..... et non NGF

Enfin nous avons évoqué la couche géologique la plus représentative de Paris, le calcaire grossier rattaché à l'étage géologique Lutétien (défini à Paris). Il passe sous les alluvions de la Seine à la cote NGF 20 environ sous une épaisseur variable d'alluvions (4 à 8m).

Ce calcaire grossier a servi de matériaux de construction dès l'époque romaine, durant tout le Moyen Age et jusqu'à l'époque haussmannienne. La rive gauche a fait l'objet d'exploitations souterraines un peu partout puis en périphérie jusqu'à Cachan.

Les fondations sont souvent appuyées sur le calcaire grossier (Notre Dame) et les lignes de métro et de RER utilisent au maximum cette assise calcaire.

A partir de Napoléon 1° on a utilisé un autre type de calcaire, le calcaire blanc de Château-Landon ou Souppes-sur-Loing très compact et imperméable (Arc de Triomphe, Basilique de Montmartre, Pont de la Tournelle et Statue de Sainte Geneviève) puis progressivement avec la voie ferrée des calcaires de Bourgogne, de la Meuse, du Poitou et des granites des Vosges ou de Normandie.

Exemple, le Pont Marie construit sous Louis XII (1635) et classé monument historique est construit en calcaire du Lutétien; le Pont Louis Philippe construit en 1862 est en calcaire de Bourgogne (Comblanchien et Corton).

Trajet du jeudi 5 mars

Le jeudi 5 mars nous sommes partis du Pont de Sully avec une belle vue sur le Pont de la Tournelle et la statue de Sainte Geneviève. Nous avons parcouru l'Ile Saint Louis par le quai d'Anjou et nous avons traversé la Seine au Pont Marie.

Ensuite l'itinéraire nous a conduit à l'Hôtel de Sens, les restes de l'enceinte Philippe Auguste pour aller ensuite par la rue du Prévôt à la Maison de l'Ourscamp superbement rénovée par lAssociation du Paris Historique avec visite de son cellier et de sa courette du Moyen Age.

La balade s'est poursuivie ensuite vers la cantine- restaurant des Compagnons du Devoir en passant par la rue François Miron, la rue des Barres et l'hôtel de Maubuisson et le côté Sud de l'Eglise Saint Gervais.

Un sympathique mais rapide déjeuner a terminé cette balade ensoleillée.

Trajet du samedi 7 mars

Le samedi 7 mars nous sommes partis de la statue de Sainte Geneviève et nous avons traversé le Pont de la Tournelle pour prendre ensuite la rue des deux ponts jusqu'au Pont Marie. Nous avons ensuite continué par le Quai Bourbon jusqu'au Pont Louis Philippe que nous avons traversé pour rejoindre la rue des Barres en nous arrêtant devant l'hôtel de Maubuisson, puis nous avons contourné l'église Saint Gervais située en hauteur sur le Montceau Saint Gervais.

Par la rue François Miron, nous avons gagné la maison de l'Ourscamp pour la visite du Cellier et de sa cour du Moyen Age remarquablement restaurée par le Paris Historique.

Un rapide coup d'œil en passant au superbe Hôtel de Beauvais dans lequel "Cateau la Borgnesse aurait......" et du balcon duquel le 36 août 1660..... Pour ces anecdotes historiques, il est évidemment nécessaire de participer aux sorties.

Par la ruelle du Prévôt nous rejoignons l'enceinte Philippe-Auguste au pied de la tour Montgomery baptisée ainsi parce que le capitaine Montgomery y a été enfermé à la suite d'un tournoi qui entraîna la mort du roi Henri II........et qui fut exécuté plus tard en place de Grèves...sur ordre de Catherine de Médicis, épouse d'Henri II.....

L'enceinte Philippe Auguste a été construite par les parisiens entre 1190 et 1240, 5400m de long, hauteur 8 à 10m, 3m à la base épaisseur calculée pour résister au tir de projectile de l'époque avec 25 tours défensives espacées de 60m.......Elle rejoignait la Seine au niveau de la tour Barbeau et le Fort de la Tournelle et se prolongeait vers la Montagne Sainte Geneviève en passant sous la poste de Jussieu (sortie précédente) puis rue du Cardinal Lemoine.

Nous gagnons ensuite l'Hôtel de Sens, magnifique restauration de l'architecture civile du Moyen Age à Paris, recherchons l'ancien puits caché dans la loge à l'entrée et le boulet de canon encastré dans la pierre permettant d'évoquer les trois glorieuses (27, 28 et 29 juillet 1830)

Cette promenade s'est terminée au métro Pont Marie à 15h15 où nous avons pris le métro pour aller tous ensemble déjeuner à notre restaurant de la rue Mouffetard.....où nous avons terminé vers 16h...! Avec un repas très correct et le sourire du serveur!

Dans l'ordre des photos, commentaire géologique sur le Pont de la Tournelle, Pont Marie, groupe sur le Pont Louis Philippe et dans la rue des Barres en face de l'hôtel Maubuisson (7 mars)
Dans l'ordre des photos, commentaire géologique sur le Pont de la Tournelle, Pont Marie, groupe sur le Pont Louis Philippe et dans la rue des Barres en face de l'hôtel Maubuisson (7 mars)
Dans l'ordre des photos, commentaire géologique sur le Pont de la Tournelle, Pont Marie, groupe sur le Pont Louis Philippe et dans la rue des Barres en face de l'hôtel Maubuisson (7 mars)
Dans l'ordre des photos, commentaire géologique sur le Pont de la Tournelle, Pont Marie, groupe sur le Pont Louis Philippe et dans la rue des Barres en face de l'hôtel Maubuisson (7 mars)

Dans l'ordre des photos, commentaire géologique sur le Pont de la Tournelle, Pont Marie, groupe sur le Pont Louis Philippe et dans la rue des Barres en face de l'hôtel Maubuisson (7 mars)

Hotel de Sens (photo Metezeau), le groupe du 7 mars devant l'hôtel de Sens, le groupe du 5 mars à la Maison de l'Ourscamp, l'hôtel de Beauvais
Hotel de Sens (photo Metezeau), le groupe du 7 mars devant l'hôtel de Sens, le groupe du 5 mars à la Maison de l'Ourscamp, l'hôtel de Beauvais
Hotel de Sens (photo Metezeau), le groupe du 7 mars devant l'hôtel de Sens, le groupe du 5 mars à la Maison de l'Ourscamp, l'hôtel de Beauvais
Hotel de Sens (photo Metezeau), le groupe du 7 mars devant l'hôtel de Sens, le groupe du 5 mars à la Maison de l'Ourscamp, l'hôtel de Beauvais
Hotel de Sens (photo Metezeau), le groupe du 7 mars devant l'hôtel de Sens, le groupe du 5 mars à la Maison de l'Ourscamp, l'hôtel de Beauvais

Hotel de Sens (photo Metezeau), le groupe du 7 mars devant l'hôtel de Sens, le groupe du 5 mars à la Maison de l'Ourscamp, l'hôtel de Beauvais

Partager cet article

Repost 0

commentaires