Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Geologie, Sortie sur le terrain, Stage de terrain
  • : Les articles qui seront publiés sur ce Blog de l'IDGT seront destinés à fournir des informations pour tous ceux qui désirent faire ou organiser des sorties géologiques sur le terrain.
  • Contact

Recherche

10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 14:46

Le mercredi 9 avril 2008 après midi,  un groupe de 17 adhérents de l'IDGT a pu bénéficier d'une visite exceptionnelle de la carrière souterraine de calcaire grossier de la Brasserie à Vincennes sous la conduite de Florence Cavaillé de l'Inspection Générale des Carrières (IGC).

Voici  le plan et quelques photos de la visite qui s'est déroulée dans d'excellentes conditions.
Le groupe dans la carrière


 


 Extrait de la carte de l'IGC
 
Fontis en formation et ciel tombé

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 16:59

Programme (Stage Capes Interne - 10 et 11 octobre 2007 + quelques participants IDGT)  

 Responsable : Bruno CABANIS : bcabanis@free.fr 

Objectifs
 
 

·         Reconstituer une partie de l’histoire géologique d’une région : la Normandie, à la limite du Bassin de Paris et du Massif Armoricain à partir d’observations et de travaux sur le terrain

·         Répondre un objectif du programme de première S : « La classe sur le terrain, une démarche scientifique », qui, en plus des aspects géologiques, est l’occasion « d’une approche concrète de la diversité morphologique des végétaux en liaison avec leur environnement. » ·         Illustrer les principes de datation relative (TS) et le thème « Du passé géologique à l’évolution future de la planète - les variations du niveau des mers » (TS spécialité).   

 

 

PREMIER JOUR  – Etude de la transgression jurassique sur le littoral dans la région de Ste Honorine-des-Pertes et Port-en-Bessin d’une part et St Aubin et  Luc-sur-mer, d’autre part.

1)     Coupe des falaises de Port-en-Bessin à Ste Honorine montrant le stratotype du Bajocien et la faille des Hachettes.

 

2)     Coupe de la falaise de St Aubin avec les récifs à spongiaires (Bathonien) et la terrasse normanienne. Eventuellement, coupe de Luc-sur-Mer avec les formations des marnes à brachiopodes et calcaires bioclastiques du Bathonien et le loess wurmien.


DEUXIEME 
 JOUR  - Etudes des terrains précambriens et paléozoiques et de leur recouvrement liasique au Sud de Caen. Observation des discordances cadomienne et varisque.

 

 1)     Rocher de Rocreux près de Jacob-Mesnil montrant la discordance cadomienne et le poudingue de transgression du Cambrien.

 2)     Carrière de Roche Blain inaccessible montrant le flysch briovérien redressé et la discordance du Secondaire à l’horizontal.  

 3)     Carrière de Laize-la-Ville montrant les calcaires cambriens et la discordance des calcaires liasiques ou coupe le long de la route nationale.

 4)     Coupe du synclinal de May-sur-Orne, le long de la vallée de la Laize et de l’Orne depuis Laize-la-Ville jusqu’aux anciennes mines de fer de May-sur-Orne (non réalisé faute de temps)

 

 5)     Ancienne découverte de Feuguerolles permettant la récolte de fossiles dans  les calcaires liasiques (Bélemnites et nombreuses Ammonites).

Le stage s'est déroulé dans d'excellentes conditions et avec le beau temps : la preuve en images !

Port-en Bessin

des participants attentifs et intéressés......
des failles normales et inverses... des discordances cadomiennes et hercyniennes..... et une faille inverse à Laize la Ville le long d'une route fréquentée et dangereuse... 
des falaises bathoniennes diaclasées à Luc sur Mer avec des éboulements fréquents....!

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2006 6 14 /10 /octobre /2006 09:05

 

  Le présent Blog est ouvert à tout public qui s'intéresse à la géologie de terrain.

Il se veut, en particulier une aide pour les professeurs souhaitant réaliser des sorties sur le terrain avec leurs élèves.

Attention, les utilisateurs du présent blog doivent le faire à titre  personnel ou pour les professeurs dans le cadre de sorties avec leurs élèves.

Pour utiliser ou  reproduire  le contenu, les documents ou les photos des articles vous êtes priés de demander  l'accord préalable de B. Cabanis : bcabanis@free.fr 
et en tout état de cause de mentionner leur origine : copyright : http//:idgt.over-blog.com.


Par ailleurs les personnes intéressées par l'organisation de sorties ou de stages peuvent obtenir des informations supplémentaires, polycopiés, documents sur demande auprès de bcabanis@free.fr. (offre réservée aux adhérents)

 

 

Réserve géologique de l'Essonne : site d'Auvers-St- Georges


   

Partager cet article
Repost0
15 février 2006 3 15 /02 /février /2006 10:19

REAMENAGEMENT DES CARRIERES ET CONSERVATION DU PATRIMOINE GEOLOGIQUE


La conservation du patrimoine géologique me préoccupe tout particulièrement. Depuis la législation sur les réaménagements de carrière à ciel ouvert et les normes de sécurité de plus en plus draconniennes, je crains que la plupart des sites présentant un intérêt géologique soit  remblayé et perdu pour toujours!


A notre époque ou l'on cherche à conserver à juste titre  les espèces animales et végétales, à respecter le patrimoine naturel sous quelques forme que ce soit,  je considère comme très insuffisant les projets et les efforts faits en faveur de la conservation du patrimoine géologique.  Au rythme actuel de disparition des sites géologiques accessibles,  il devient de plus en plus  difficile dans certaines régions d'organiser une excursion géologique pour les scolaires, les étudiants et le public.


Ceci est d'autant plus dommageable que les programmes scolaires ont inscrits des visites sur le terrain pour les classes de 4° et 1°S..... Mais les professeurs malgré toute leur bonne volonté ne savent plus où aller ou du moins n'ont plus aucun choix.


J'aimerais donc entreprendre une réflexion constructive à ce sujet  avec tous les partenaires désireux de modifier cette situation.

Je citerai un exemple : je connais en région parisienne une sablière qui ne présente aucun danger et qui regorge de fossiles mais l'exploitant refuse d'accorder le moindre permis de visite pour des raisons de sécurité ...! Si l'on peut aisément comprendre que les autorisations de visite ne soit donné qu'à certaines conditions pour perturber le moins possible l'exploitation, on peut aussi considérer que l'exploitant ait un devoir vis à vis de la préservation du patrimoine national qu'il exploite et fait disparaître à tout jamais.


Dans les chantiers autoroutiers ou de ligne TGV, on a vu souvent le chantier s'interrompre momentanément pour permettre la préservation d'un patrimoine géologique ou archéologique.... Alors pourquoi les exploitants de carrières à ciel ouvert n'aurait-il pas eux aussi un devoir vis à vis du patrimoine qu'ils ont exploité durant tant d'année? 


Je pense qu'un peu de bonne volonté et peut-être aussi un certain assouplissement des règles de sécurité pourraient permettre de réconcilier les exploitants et la population.

Beaucoup de sociétés d'exploitation de carrières font un effort aujourd'hui pour réhabiliter leur site tout en préservant  l'environnement  et on ne peut que s'en réjouir!


Mais aujourd'hui il faut aller plus loin!  Les exploitants de carrière qui ont bénéficié du patrimoine géologique local durant tout le temps de leur exploitation ont un devoir moral de conserver en tout ou partie ce patrimoine géologique.  Un front de taille de carrière peut représenter dans certaines régions une somme d'informations géologiques très précieuses et tout doit être fait pour éviter sa disparition avec des normes raisonnables de sécurité.


Cet aspect du réaménagement des carrières alliant conservation du patrimoine géologique et préservation de  l'environnement, doit être mis en place pour  les générations futures et cela s'appelle du développement durable!

Carrière de gypse de Cormeilles-en-Parisis

en exploitation active et en cours de réaménagement.

 

Partager cet article
Repost0
3 février 2006 5 03 /02 /février /2006 18:25

Attention, les utilisateurs du présent blog doivent le faire à titre  personnel ou pour les professeurs dans le cadre de sorties avec leurs élèves. Pour utiliser ou  reproduire  le contenu, les documents ou les photos des articles vous êtes priés de demander  l'accord préalable de B. Cabanis : bcabanis@free.fr et en tout état de cause de mentionner leur origine : copyright BCabanis IDGT.


Pour toutes informations concernant la visite de la carrière de Cormeilles-en-Parisis :


Musée du Plâtre
Adresse(s) de messagerie :
  platre95@club-internet.fr


 Pour un groupe de - de 20 personnes, c'est 30 €, entre 20 et 30 personnes, 45 € et de 30 à 50 personnes, 75 €. Les groupes viennent le matin visiter le musée pendant 2h environs voir avec le Musée du Vieux Cormeilles et l'après midi, ils visitent la carrière. Vous n'êtes pas obligé de visité le musée, dans ce cas le prix est de 20 €, 30 € ou 50 €.
 
Bien cordialement
Lawrence DELARIVIERE
Hôtesse d'Accueil


Visite de la carrière de gypse de Cormeilles-en-Parisis (Val d'Oise)

Cette sortie d'une demie-journée peut être combinée avec la visite du Musée du Plâtre de Cormeilles-en-Parisis.

La visite de cette immense carrière à ciel ouvert permet de se rendre compte de la structure géologique de la région parisienne avec la disposition des couches horizontales superposées les unes aux autres, de la plus ancienne  (la deuxième masse de gypse en exploitation) à la plus récente (la meulière de Montmorency).

Le front taille immense d'une hauteur d'environ 100m permet de comprendre la structure interne d'une butte témoin avec ses couches horizontales superposées et très diversifiées.

et d'abord cette magnifique vue aérienne de la carrière d'après Google Earth

 

 

Trois grands ensembles apparaissent : dans la partie inférieure, les deux masses de gypse en cours d'exploitation, puis les marnes supra-gypseuses de coloration variées (marnes bleues d'Argenteuil, marno-calcaire de Pantin, marnes vertes de Romainville avec au sommet un petit niveau de calcaire blanc, les marnes à huitres, enfin la masse des sables de Fontainebleau de couleur ocre ou blanche (32m) et vers le sommet la meulière de Montmorency et le Limon des Plateaux sous la forêt (peu visibles).

Elle permet également de visualiser l'exploitation très active du gypse avec un tonnage annuel de 450000 tonnes et un déblaiement des terrains sus-jacents d'environ 1 million de mètres cube.

L'exploitation du gypse pour la fabrication du plâtre (360000 tonnes/annuel) doit  se poursuivre jusqu'en 2015. Le réaménagement de la carrière doit ensuite se poursuivre jusqu'en 2030 avec un apport extérieurde remblais d'environ 16 millions de mètres cubes.

La Haute Masse de gypse de 17m (cotes 73 à 90m) activement exploitée
erreur sur la légende : ce sont les marnes vertes de Romainville et non les marnes bleues d'Argenteuil. 


Le panorama du front de taille s'effectue du sommet de la butte réaménagée au Sud et permet également par beau temps un magnifique panorama sur la région parisienne et ses buttes témoins (Montmartre, Mont Valérien) et vers l'Ouest la butte de l'Hautil.

 

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2006 3 18 /01 /janvier /2006 19:26
Bienvenue sur le BLOG de l'IDGT "Initiation et Découverte de la Géologie de Terrain"

Extrait des Statuts
Selon l'article 2 de ses statuts, l'IDGT veut promouvoir la géologie sous toutes ses formes auprès des étudiants et d'un vaste public.

Article 2 " L'association a pour but de promouvoir la géologie sur le terrain
sous toutes ses formes auprès des étudiants et d'un vaste public.


Historique et objectifs de l'IDGT

Elle a été créée le 20 novembre 1999 par un groupe d'anciens étudiants du module IGT (Initiation à la Géologie de Terrain) avec leur professeur B. Cabanis, créateur et responsable du module de terrain IGT.

Le module optionnel IGT a été créé pour l 'année universitaire 1994-1995 et a accueilli chaque année une centaine d'étudiants qui l'avait choisi prioritairement parmi d'autres modules durant cinq années. Depuis 1999-2000, il a été transformé en module méthodologique ADT (Analyse et Déduction à partir du Terrain) qui accueille chaque année une cinquantaine d'étudiants qui le choisissent en priorité parmi une douzaine d'autres modules méthodologiques.

Vaste programme que de faire connaître et qui plus est, de faire aimer la géologie aux étudiants, aux professeurs de SVT, aux élèves et au public !

La géologie est une science concrète qui s'observe et se comprend sur le terrain.

Hormis cette approche, la géologie apparaît communément rébarbative et ardue et supporte mal un enseignement purement théorique ou livresque.
La meilleure approche de cette discipline reste donc les sorties sur le terrain ou à défaut la manipulation concrète d'objets géologiques (minéraux, roches, fossiles) .

A notre époque où l'on privilégie la randonnée un peu partout, où l'on va visiter les plus beaux paysages au quatre coins du monde, la géologie n'est-elle pas la discipline qui permettra d'expliquer au public les roches sur lesquelles il marche ou la compréhension des paysages qu'il admire.. ?

 

Le célèbre pli déversé-faillé de Sassenage (Vercors)

Mais pour cette approche du terrain, point n'est besoin de voyager à l'autre bout du monde ! La géologie est partout sous nos pieds, il suffit de s'arrêter et d'observer pour la découvrir.
Paris et la région parisienne, par exemple, constituent un point de départ intéressant pour découvrir de nombreux aspects de cette discipline : les roches sédimentaires avec leurs fossiles permettent de reconstituer les paysages du passé.
Mais n'importe quelle région de France possède sa propre géologie et la sortie sur le terrain permet de la découvrir facilement : paysages, roches, carrières, anciennes mines ou tout simplement les matériaux utilisés dans les anciennes constructions sont autant de témoins du sous-sol et de la géologie locale.

.: L'IDGT pour qui ?

Elle s'adresse aux étudiants des filières de l'enseignement SVT ou des sciences de la terre ( DEUG, Licence, Maîtrise, CAPES, AGREG ) motivés par la géologie sur le terrain et sa vulgarisation auprès du public et à tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin à la géologie de terrain 

 

 

 

 

           Professeurs SVT du Capes  Interne  en sortie géologique (Normandie)

      Elle est ouverte, en particulier, aux professeurs des écoles, collèges et lycées qui souhaiteraient acquérir une expérience de terrain pour la communiquer ensuite à leurs élèves ou se faire aider par des étudiants dans la réalisation de projets d'animations ou de sorties géologiques.

.: L'IDGT comment ?

L'IDGT souhaite fédérer un partenariat privilégié entre les professeurs des écoles et des collèges et les étudiants de l'UPMC ou d'autres Universités pour réaliser des animations ou des sorties sur le terrain susceptibles de motiver les élèves des écoles, des collèges et des lycées pour le géologie.

A ce proposs vous pouvez consulter aussi le lien suivant:

www.ac-creteil.fr/SVT/Doc/IDGT/tract-idgt.htm


Dans ce but, elle centralise les demandes des professeurs et les met en relation avec des étudiants susceptibles de les aider dans leur démarche.
Elle constitue également une banque d'informations pratiques concernant les sorties sur le terrain à l'usage des professeurs et des étudiants.

Enfin, durant l'été, elle organise des animations géologiques avec itinéraires de découvertes dans différentes régions de France ( Normandie, Bretagne, Pyrénées-Orientales, Alpes, Provence...). Ces animations sont menées par des étudiants bénévoles de l'UPMC dans le cadre du diplôme du CUAP " Valorisation des Sites Naturels " remplacé en 2005 par un UE d'Ouverture du LMD : LV220 ADNT "Animation et Découverte Naturaliste sur le Terrain" malheureusement non reconduite en 2006.

                         Animations géologiques à Erquy (Côtes d'Armor)(2001)

                     Itinéraire de découverte géologique à Roscoff (été 2000)

 

 

 

 

 

 

En 2004, l'animation a attiré  9000 personnes et en 2005 plus de 8000....!

et les itinéraires plus de 300.... et voir article sur le bilan des animations géologiques de l'été 2008

 

 

 

 

Si vous êtes intéressé par la découverte du terrain, étudiants, professeurs, public en général, adhérez à l'association. Cette adhésion vous permettra d'accéder aux informations, de vous inscrire au groupe d'échanges:


 
http://fr.groups.yahoo.com/group/idgt


et de participer à des sorties d'initiation ou d'approfondissement sur le terrain dans le bassin de Paris ou dans d'autres régions de France. 
 

 


 

 

 

  
Partager cet article
Repost0