Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Geologie, Sortie sur le terrain, Stage de terrain
  • Geologie, Sortie sur le terrain, Stage de terrain
  • : Les articles qui seront publiés sur ce Blog de l'IDGT seront destinés à fournir des informations pour tous ceux qui désirent faire ou organiser des sorties géologiques sur le terrain.
  • Contact

Recherche

19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 16:58

Une excursion en forêt de Fontainebleau a eu lieu le samedi 12 mai à partir de 10h  sous la conduite de D. Obert, professeur de géologie que nous remercions vivement. 

                            Carte-geol-avec-D.-Obert.jpg

                                       Daniel Obert nous présente sa catre géologique du secteur
Le programme nous a permis, au cours d'un agréable parcours sous le soleil, d'observer les sables de Fontainebleau et leur grèsification, la formation des chaos gréseux à partir des fracturations tectoniques et le passage au calcaire de Beauce.
                 D-Obert-gres.jpg
                             Daniel Obert nous révèle tous les mystères des grès de Fontainebleau
Fontainebleau-1.jpg

Un sympathique pique nique a réuni l'ensemble des participants à l'issue de cette balade.
Pique-nique.jpg
                           Un pique nique a réuni la douzaine de participants sous la ramée....
Un beau reportage photo de Marie-Claude et Michel Diamantis permet de retrouver les principaux arrêts effectués au cours de notre circuit.
 
 

 

Repost 0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 14:15

Sorties dans Paris durant le 1° semestre 2011-12

 

   

 Visite dans Paris XII° et Vincennes sous la conduite de Daniel OBERT, Professeur de Géologie, le samedi 17 décembre 2011 en matinée (participation 5 euros). Inscriptions ouvertes et urgentes dès maintenant auprès de B. Cabanis (nombre de places limitées à 25 participants).

Toutes les informations complémentaires seront communiquées aux inscrits.

 

Il reste encore quelques places, pour les inscriptions, vous devez envoyer un mail à :  bcabanis@free.fr

 

 

 

Repost 0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 17:45

Cette sortie exceptionnelle des carrières souterraines de craie de Meudon a pu être réalisée sous la direction de Monsieur Michel Colchen, professeur de géologie et Président du CSSM (Comité de sauvegarde des sites de Meudon)

http://www.sauvegardesitemeudon.com/ .

  Meudon les chefs BD

 

                    Michel Colchen et Bruno Cabanis avant la descente dans les carrières (photo Béatrice Daine)

 

Nous avons visité  la carrière Arnaudet située sur la commune de Meudon et nous tenons à remercier la Mairie ainsi que l'IGC (Inspection Générale des Carrières) pour leur autorisation.  

   Meudon distribution casque

                   Avant d'entrer dans les galeries, distribution des casques prêtées par l'IDGT (Photo Marie Esnault)

 

Cette visite s'est déroulée dans d'excellentes conditions, malgré le froid extérieur, en présence de 21 participants passionnés par la découverte des magnifiques galeries de craie et les explications géologiques et pédagogiques de Michel Colchen.

 

 

                      

Géologie 

C'est l'existence de l'anticlinal de Meudon qui explique la présence de la craie en ce lieu et à cette altitude (+50m) alors qu'elle se situe sous la butte Montmartre à environ -50m (100m de différence).

La craie est un dépôt datant du Crétacé supérieur et formé par l'accumulation dans une mer chaude de minuscules fragments organiques, les coccolithes.

 

Exploitation

La craie a été exploitée pour de multiples usages industriels,  en peinture, en cosmétique et sous l'appellation "Blanc de Meudon", poudre de craie broyée et décantée à l'eau. 

Les exploitants ont réalisées de superbes galeries exploitées par la méthode dite du "pilier tourné" où l'on laisse en place des piliers de craie pour assurer la sécurité des galeries, les piliers des différents étages étant superposés. La taille en plein cintre des galeries faite manuellement au pic est facilitée par les propriétés friables de la craie.  

 

 

Les galeries visitées correspondent à l'étage supérieur de craie dite "craie de Meudon". Elles peuvent atteindre jusqu'à 7m de puissance et sont superposées à deux autres niveaux de galeries.

 Galerie-de-craie-7m-BD.jpg                 Le groupe dans les galeries de craie taillée en plein cintre , en noir les silex (photos BD)                                       Meudon-architecture-gelerie-BD.jpg                                                          Magnifique architecture au carrefour des galeries (photo BD) 

 

Galerie-le-groupe-complet-JPD.jpg

                Les participants dans les galeries de craie écoutent les explications de Michel Colchen (photo JP Daine)

 

La craie montre quelques fractures importantes (diaclases) en distension et liées à la mise en place de l'anticlinal de Meudon avec des vides de dissolution (karst) et des remplissages d' argiles provenant de couches de marnes et d'argiles  sus-jacentes.

  Meudon, Michel Colchen faille MD

                   Michel Colchen montrant une diaclase ouverte dans la craie remplie d'argile (photo MD)

 

               Il existe même une faille récente  avec miroir de faille et stries indiquant le sens de déplacement , fait tout à fait exceptionnel en région parisienne réputée très peu sismique!

 

Meudon-miroir-stries-temoin-MD.jpg

Les stries sont visibles sur le miroir de faille sur lequel on a implanté un témoin pour mesurer les déplacements.

(photo MD)

 

 

Un autre point intéressant est le puits d'aération qui relie les différents étages de galeries et  sa haute cheminée extérieure permettant d'accentuer les contrastes de température entre les galeries et l'extérieur et de créer ainsi un courant d'air permanent.

 

 Meudon puits groupe MD

Le puits d'aération et l'explication de son fonctionnement par M. Colchen (photo MD)

 

 

La deuxième partie de la visite se poursuit par un circuit sur les terrasses enneigées de Meudon au niveau de l'Observatoire et jusqu'à l'Orangerie avec un beau panorama embrumé sur Paris.

 

Terrasse-groupe-Terrasses-groupe-BC.JPG 

                                     Devant les terrasses en haut de l'avenue du château (photo Bruno Cabanis)

 

                                                                            Panorama embrumé sur Paris (photos BD) 

  Orangerie-BD.jpg

                  L'Orangerie avec son parement  en brique, meulière et le calcaire grossier à la base (photo BD)

 

                       et dans le calcaire grossier lutétien le présence de fossiles attire le regard des passionnées

 

Meudon-Cerithes-MD.jpg

  Meudon calcaire grossier empreintes MD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Isabelle et Béatrice observant les cérithes et autres fossiles du calcaire grossier (photo MD)

 

et pour finir un bon couscous au café de la Paix à la gare de Meudon Bellevue dans une ambiance chaleureuse avec une facture un peu salée comme à chaque fois que l'on ne négocie pas les prix préalablement  !!!

 

Restaurant-Meudon-BD.jpg

 

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 12:07

Une visite de la carrière de Cormeilles-en-Parisis a eu lieu le samedi 11 septembre 2010 en matinée  avec un beau soleil. Cette visite programmée par le Musée du Plâtre, grâce au bon contact établi par Béatrice Daine,  a permis à 17 adhérents de l'IDT d'en profiter. La visite a été conduite par B. Cabanis avec l'aide de Fintan Corcoran du musée du plâtre et Nicolas Petit, géologue de BPB Placo.

 

Nous avons été reçu au Musée du Plâtre avec café et gâteaux secs. Puis ce fut l'équipement pour se rendre à la carrière en car. Nous en profitons pour remercier les responsables du Musée du Plâtre : Francis Allory, Vincent Farion et Fintan Corcoran pour cette opportunité et souhaitons qu'elle puisse se renouveler dans l'avenir.

  Musée du platre Vincent Farion et BD

  Devant le musée du plâtre, on s'équipe.... En premier plan à gauche Vincent Farion (ancien président) et Francis Allory nouveau président du Musée du Plâtre

 

Nous sommes accueillis à la carrière par Nicolas Petit, Géologue de BPB Placo et nous dirigeons à pied  vers le panorama

En montant ME   Pano Nicolas BC

  en montant au panorama                                                  Présentation de l'exploitation par Nicolas Petit

Bruno Cabanis aidé de Fintan Corcoran présente la butte témoin de Cormeilles-en-Parisis avec la carte géologique au 1/50000° de l'Isle-Adam  

Carte géol BD

et commente ensuite l'ensemble des formations visibles dans le front de taille de 100m de hauteur 

carrière fleur BD  

Panorama de la carrière (photo Béatrice Daine)

 

Nous descendons ensuite vers le front de taille pour la découverte des différents niveaux de gypse (Première Masse en gypse saccharoide et Deuxième Masse en gypse saccharoide et gypse "pied d'alouette" 

 

Cormeilles exploitation BD  Haute masse ME  

Au pied de la haute masse explication de l'environnement du dépôt des différents niveaux de gypse

 

Front de taille ME

                 La Haute Masse de gypse constituée de gypse saccharoide et haute de 17m (photo Marie Esnault)

 

A noter que  l'IDGT se réjouie aussi d'accueillir des étudiantes en géologie de l'UPMC qui par le biais de ces sorties complètent leur formation dans la bonne humeur.  

Les jeunes ME

  Laurène, Sybille et Johanna en redescendant du panorama (photo Marie Esnault)

Ajoutons que

Sibylle (secrétaire adjointe de l'IDGT) a assuré avec succès les animations géologiques durant  le mois d'août 2010 à  Roscoff.

Laurène et Johanna,  qui ont également participées à la sortie Haute Provence,  se sont préinscrites pour les animations de l'année prochaine.

Repost 0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 13:05

Carrière de Cormeilles-en-Parisis

 

Une visite de la carrière de Cormeilles-en-Parisis avec le Musée du Plâtre a eu lieu le samedi 26 juin avec un temps exceptionnel. Béatrice Daine y représentait l'IDGT. 

 

Voici quelques photos de la carrière et des participants. Une nouvelle visite est organisée par la Musée du Plâtre en collaboration avec l'IDGT et pour la partie géologique sous la direction de B. Cabanis,  le samedi 11 septembre 2010.

De nombreux adhérents se sont déjà inscrits et nous avons constitué une liste d'attente.

 

  Cormeilles-1.jpg

 Cormeilles-2.jpg Exploitation de la Haute Masse de gypse (photo B. Daine)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le groupe au fond de la carrière (Photo B. Daine)

 

 Cormeilles-3.jpg

Béatrice au milieu de la carrière (photo Vincent Farion)

 

  

Nous tenons à remercier Sylvain Legros, responsable de la carrière, Vincent Farion, Président de l'Association du Musée du Plâtre, Hervé Girardot, Vice Président, Lawrence de la Rivière et Nelly Martinez pour leur organisation et leur accueil.

 Musee-Platre.jpg

  Musée du Plâtre : le laboratoire...... (photo B. Daine)

 

Une visite de la carrière de Cormeilles-en-Parisis avec le musée du plâtre était prévue le samedi 12 juin en matinée.  Quatre membres de l'IDGT sous la conduite de Béatrice Daine se sont rendus au Musée du Plâtre à 9h00.

 

Corm-1.jpg 

Claire, Béatrice et Marcel au Musée du Plâtre (photo F. Allory) 

 

Malheureusement, la météo très défavorable a rendu  l'accès à la carrière impossible.

 

Cependant, l'accueil chaleureux de Lawrence de la Rivière, de Francis Allory,  de Fintan Corcoran et  de Vincent Farion ont permis aux adhérents une visite du musée exceptionnelle avec accès aux collections minéralogiques et à la bibliothèque. 

 

Nous les en remercions vivement.

 

Corm-2.jpg 

Les vitrines de minéraux (photo F. Allory) 

 

   Corm-3.jpg

Le groupe dans le musée (photo B. Daine)

 

Corm-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Marie Hélène, Marcel et Fintan observent le gypse (photo B. Daine)

     Corm-5.jpg

 

 

 

 

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                        Claire en discussion avec Vincent (photo B. Daine)

 

 

Une sortie organisée spécialement pour les membres de l'IDGT est envisagée pour la rentrée.

Repost 0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 17:20

Un groupe de 17 personnes a participé ce samedi 16 janvier 2010 à la visite des carrières souterraines de calcaire grossier (Lutétien)  situées sous le campus de l'ESTP à Cachan. 
L'effectif était constitué d'un public d'âge et de provenance très variés ce qui répond parfaitement aux objectifs de l'IDGT qui se veut ouverte à tous.... 
  

Elle a débuté  par deux diaporamas présenté par B. Cabanis dans la salle-laboratoire de géologie de l'ESTP. Le premier diaporama était consacré à l'étude de l'étage Lutétien et ses différents niveaux et fossiles caractéristiques.

Diaposalle1BD-copie-1.jpg   Diapo2BD.jpg

Le deuxième diaporama traitait des carrières souterraines de calcaire grossier en région parisienne exploitées par hagues et bourrages et des problèmes posés pour les constructions.

La visite des galeries situées à 15m en dessous du sol  s'est faite sous la conduite de Geoffroy Mesnier, enseignant-chercheur en géologie à l'ESTP et de B. Cabanis.

Cachangroupe2010BC.jpg  
Présentation des carrières de calcaire grossier par Geoffroy Mesnier
BCgalerieBD.jpg  ChambreBD.jpg
B. Cabanis explique la méthode des hagues et bourrages

Les participants au cours de la visite...
DanslesgaleriesBD   CarriereCachan2010BC.jpg


La visite s'est prolongée pour douze des participants par un sympathique repas dans une pizzeria, mais la visite prévue du site de cachan et de ses aqueducs a été annulée en raison de la forte pluie.

Les photos sont de Béatrice Daine et Bruno Cabanis

Repost 0
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 18:05

Cette excursion est intéressante sur le plan pédagogique car elle permet de comprendre la structure géologique de la région parisienne, d'établir un log stratigraphique assez complet de la série tertiaire depuis la craie jusqu'au calcaire de Saint Ouen (Bartonien) en passant par le Thanétien, Sparnacien, Cuisien, Lutétien et d'effectuer une coupe quasi-continue du Cuisien au Lutétien moyen. 
Elle permet également d'aborder l'utilisation des matériaux géologiques par l'homme avec leur exploitation en carrières souterraines et d'aborder les problèmes d'instabilité liés au sous-sol et aux problèmes des carrières souterraines.
Elle peut être effectuée en une journée depuis Paris avec des élèves de collège ou de lycée. 

Notre excursion a démarré à Laon, à la Porte de Soissons par un topo géologique général sur les plates formes structurales du Parisis et du Soissonnais et sur la situation géologique exceptionnelle de la ville de Laon, butte témoin de la plate forme du calcaire grossier reposant sur la craie.

Laon, place forte historique sur une butte témoin de calcaire grossier


  



La découverte du calcaire à Nummulites (Pierre à Liards), a frappé les participants par l'abondance des nummulites accumulées, en fait les tests de nummulites représentent la quasi totalité de la roche et le liant calcaire est inférieur à 5%.

 
Nummulites (1cm de diamètre)  et Ditrupa (tubes de vers)          Nummulites en coupe vues au microscope


L'observation des murs de l'église Saint Martin a dévoilé l'abondance des calcaires à Ditrupa Strangulata (tubes de vers porcelanés millimétriques)
.
Les instabilités de la ville de laon sont dues à la géologie du sous-sol, calcaires lutétiens reposant sur les argiles de Laon du sommet du Cuisien et à la présence des nombreuses exploitations souterraines.
                                                                         Laon, la tour penchée......!

Après une rapide incursion dans le Thanétien sableux à galets avellanaires de silex et  niveaux podzolisés, nous avons visité la sablière de Monampteuil dans les sables du Cuisien fossilifères.

Au dessus des sables à glauconie du Cuisien  dans lesquels nous n'avons pas trouvé le fameux  gastéropode Velates Schmiedeli, nous avons pu observer un niveau de falun riche en fossiles : Nummulites Planulatus et Turritella Edita.

Après un agréable casse croûte à l'Hôtel de France à Vailly-sur-Aisne, nous avons continué la découverte de nouveaux terrains. Les argiles sparnaciennes de Vauxbuin (banlieu de Soissons) ont été très décevantes.....à tous points de vue et un classeur s'est même retrouvé sur la chaussée ! Merci aux sauveteurs....

Heureusement les coupes de Margival et de Terny-Sorny ont pu être observées en détail avec le soleil et les couleurs d'automne.


A Margival nous avons pu dénicher, malgré les dangereux surplombs,  les Eupsammia Trochiformis (Corail) dans les sables à glauconie de la base du Lutétien.
      

A Terny-Sorny, la coupe a débuté au niveau d'une zone humide sur les argiles de Laon avec des Prêles abondantes
et s'est poursuivie jusqu'au Lutétien moyen à Orbitolites Complanatus

     
Zone humide : argile de Laon du sommet du Cuisien        Lutétien moyen à Milioles et stratification oblique


Pour terminer cette coupe exceptionnelle pour la région parisienne, une ancienne carrière souterraine de calcaire lutétien nous a montré au toit le niveau à Orbitolites Complanatus
      
 L'excursion s'est terminée sur le parvis de la cathédrale de Soissons où nous avons pu observer  dans le dallage les calcaires à Cérithes du Lutétien supérieur de la carrière de St Pierre Aigle........  à la tombée de la nuit.
  

Calcaire à Cérithes (gastéropode marin de mer chaude)
Lutétien supérieur de St Pierre Aigle
Repost 0
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 14:46

Le mercredi 9 avril 2008 après midi,  un groupe de 17 adhérents de l'IDGT a pu bénéficier d'une visite exceptionnelle de la carrière souterraine de calcaire grossier de la Brasserie à Vincennes sous la conduite de Florence Cavaillé de l'Inspection Générale des Carrières (IGC).

Voici  le plan et quelques photos de la visite qui s'est déroulée dans d'excellentes conditions.
Le groupe dans la carrière


 


 Extrait de la carte de l'IGC
 
Fontis en formation et ciel tombé

Repost 0
3 février 2006 5 03 /02 /février /2006 18:25

Attention, les utilisateurs du présent blog doivent le faire à titre  personnel ou pour les professeurs dans le cadre de sorties avec leurs élèves. Pour utiliser ou  reproduire  le contenu, les documents ou les photos des articles vous êtes priés de demander  l'accord préalable de B. Cabanis : bcabanis@free.fr et en tout état de cause de mentionner leur origine : copyright BCabanis IDGT.


Pour toutes informations concernant la visite de la carrière de Cormeilles-en-Parisis :


Musée du Plâtre
Adresse(s) de messagerie :
  platre95@club-internet.fr


 Pour un groupe de - de 20 personnes, c'est 30 €, entre 20 et 30 personnes, 45 € et de 30 à 50 personnes, 75 €. Les groupes viennent le matin visiter le musée pendant 2h environs voir avec le Musée du Vieux Cormeilles et l'après midi, ils visitent la carrière. Vous n'êtes pas obligé de visité le musée, dans ce cas le prix est de 20 €, 30 € ou 50 €.
 
Bien cordialement
Lawrence DELARIVIERE
Hôtesse d'Accueil


Visite de la carrière de gypse de Cormeilles-en-Parisis (Val d'Oise)

Cette sortie d'une demie-journée peut être combinée avec la visite du Musée du Plâtre de Cormeilles-en-Parisis.

La visite de cette immense carrière à ciel ouvert permet de se rendre compte de la structure géologique de la région parisienne avec la disposition des couches horizontales superposées les unes aux autres, de la plus ancienne  (la deuxième masse de gypse en exploitation) à la plus récente (la meulière de Montmorency).

Le front taille immense d'une hauteur d'environ 100m permet de comprendre la structure interne d'une butte témoin avec ses couches horizontales superposées et très diversifiées.

et d'abord cette magnifique vue aérienne de la carrière d'après Google Earth

 

 

Trois grands ensembles apparaissent : dans la partie inférieure, les deux masses de gypse en cours d'exploitation, puis les marnes supra-gypseuses de coloration variées (marnes bleues d'Argenteuil, marno-calcaire de Pantin, marnes vertes de Romainville avec au sommet un petit niveau de calcaire blanc, les marnes à huitres, enfin la masse des sables de Fontainebleau de couleur ocre ou blanche (32m) et vers le sommet la meulière de Montmorency et le Limon des Plateaux sous la forêt (peu visibles).

Elle permet également de visualiser l'exploitation très active du gypse avec un tonnage annuel de 450000 tonnes et un déblaiement des terrains sus-jacents d'environ 1 million de mètres cube.

L'exploitation du gypse pour la fabrication du plâtre (360000 tonnes/annuel) doit  se poursuivre jusqu'en 2015. Le réaménagement de la carrière doit ensuite se poursuivre jusqu'en 2030 avec un apport extérieurde remblais d'environ 16 millions de mètres cubes.

La Haute Masse de gypse de 17m (cotes 73 à 90m) activement exploitée
erreur sur la légende : ce sont les marnes vertes de Romainville et non les marnes bleues d'Argenteuil. 


Le panorama du front de taille s'effectue du sommet de la butte réaménagée au Sud et permet également par beau temps un magnifique panorama sur la région parisienne et ses buttes témoins (Montmartre, Mont Valérien) et vers l'Ouest la butte de l'Hautil.

 

Repost 0